La mémoire est une chose importante, on est bien d'accord.

Généralités

5f282ea1f0478ce899dc55c922823a07.jpgOn apprend à la gérer dès la naissance, déjà en analysant nos parents afin de répéter leurs gestes et leur langage. Puis à l'école on l'entraine à devenir plus forte avec des exercices de couleurs, de chiffres, de nombres ou de formes...Avec l'âge, plus on avance dans la scolarité et plus il nous faut retenir d'informations et stocker ce que nous apprenons en plus de ce que nous avons déjà emmagasiné.

Quel effort au fil du temps! Car oui, plus on avance et moins c'est facile! Si au début la mémoire devient de plus en plus efficace, après elle perd en vitalité! Résultat: avec le temps elle s'effiloche et il devient de plus en plus dur de garder en mémoire tout ce que nous avons vu et entendu.

La mémoire sélective

walgar.bmp C'est là qu'il faut sélectionner les informations! La mémoire ne peut pas tout garder! C'est comme un disque dur: au bout d'un moment il est saturé et il faut garder que ce qui est nécessaire. Certaines choses se retrouvent facilement sur le chemin de notre existence, inutile de les retenir. D'autres nous sont forts utiles et nécessitent qu'on les ai toujours en tête, c'est là que la mémoire est nécessaire!

La mémoire est plus ou moins forte selon l'individu, cela ne fait aucun doute: certains retiennent mieux que d'autres! Mais il ne faut pas tout mettre sur le dos de notre petite cervelle ou sur l'extraordinaire intellect de tel ou tel individu! Évidemment qu'il y a des êtres sensationnels et doués naturellement sur ce plan! Cependant la mémoire est une question d'entraînement! Moins on l'exerce et plus on la perd facilement! Moins on s'en sert et moins on retient! Si l'on ne l'entretient pas, la mémoire devient fainéante et la sélection beaucoup plus stricte! La mémoire sélective est différente chez chacun et est obligatoire. Mais selon les individus elle est plus ou moins sélective!


****************************************************************************************

De mon côté

Personnellement, j'ai une mémoire de poisson rouge! C'est à dire réellement pas grand chose! Ma mémoire sélectionne quelques éléments marquants pour moi et rien d'autre! Je ne retiens que ce qui est utile dans l'absolu, rien de "superflu" et même parfois à tord! J'ai surtout trois types de mémoire: visuelle, auditive et émotionnelle.

-Ainsi ma mémoire est très visuelle: je me souviens de décors, de textures et de c73f885322fae515bea7f481a67d0798.jpgvisages, mais je ne sais pas où je suis, ce que c'est, ni qui est devant moi! Mettre un nom sur un visage m'est parfois très difficile, de même il m'est très dur de retenir tout ce qui est numérique comme les formules mathématiques ou même les dates d'anniversaire! Mes yeux retiennent très bien ce qu'ils voient et, par exemple, je me souviens parfaitement de la composition d'un tableau mais je ne saurais mettre un nom sur l'auteur, le siècle ou la technique même si je les ai appris! Je pense que c'est réellement du à la sélection: je retiens ce que j'ai vu car ce que j'ai vu était beau, laid, disposé de telle ou telle manière...et comme je dessine, ce sont des informations dont j'ai besoin! Alors ma mémoire les a emmagasiné! Par contre les éléments non indispensables pour ma technique passent à la trappe, même s'ils sont intéressants...

- J'ai également une mémoire qui est relativement auditive. oreilles-et-les-pieds.jpgJe retiens bien les voix et les associe à des visages rapidement. Je retiens les sons, naturels ou non, et les associe très vite à leur source. Mais cela est-il réellement utile? Au fond c'est toujours utile, évidemment, mais dans l'absolu? Hé bien c'est juste parce que j'apprécie les sons et surtout parce que je suis très très attentive à tout ce qui se passe autour de moi à ce niveau là, comme par instinct, afin d'être toujours prête et au courant de ce qui se passe. (on m'a déjà dit que je réagissais comme un chat qui tend l'oreille...^^ C'est marrant...) Ceci est lié à mon stress constant qui me tien toujours sur mes gardes et qui fait aussi que le moindre bruit me réveille la nuit (d'où mes difficultés à faire une nuit entière sans interruption).

- En tous cas, ma mémoire est surtout fondée sur ce qui m'a marqué, elle est affective. En effet je marche beaucoup à l'émotion et ma mémoire retient donc les moments que j'ai trouvé forts. Le tableau était magnifique, ses couleurs m'ont marquée ainsi que sa composition. Ce jour-là, telle personne m'a insultée sans raison, je l'ai retenu. Une fois j'ai trébuché sur une plaque de trottoir et me suis fracassé le dos, là aussi j'ai retenu. Mais tout cela parait évident: on retient tous plus ou moins les moments forts, c'est normal! Mais j'ai l'impression que ma mémoire n'est basée que sur cela! C'est d'ailleurs assez gênant car ce que j'ai retenu c'était surtout les moments désagréables, les jours de tristesse, les mots forts et les choses qui blessent. Je ne retiens pas autant les jours heureux et les moments de plénitude tout simplement parce que je les ai vécu moins intensément, et c'est bien dommage...

Je pense que je retiens surtout les sombres moments, même les plus petits, afin de me préparer à de nouveaux: toujours prête, forte de mon expérience, les malheurs je connais! Mais cela ne marche pas comme cela...finalement je me mine le moral à rester toujours dans mes sombres souvenirs. Souvent je cherche dans ma mémoire des moments réellement heureux et je n'en trouve pas! Pourtant j'en ai eu plein dans ma vie et j'en ai encore aujourd'hui, ma vie n'est pas moche, loin de là! Seulement je suis pessimiste et quelque peu dépressive, alors je reste dans les méandres de mes moments à l'ombre ou de mes cuisants coup de soleil... Du coup, dans le vif, dans l'immédiat, je ne retiens que ce qui m'affecte négativement!

Face_to_face_by_oneone11.jpg

Finalement

A cause du fait que je me fixe visuellement, auditivement et émotionellement, ma mémoire ne marche pas très bien et j'ai d'ailleurs beaucoup de trous de mémoire assez conséquents. Je ne retiens presque rien dans l'immédiat car je ne suis trop concentrée sur ces trois points et rien d'autre (surtout le point auditif dans la vie courante). Souvent je passe pour idiote ou pour tête en l'air, parfois même je peux vous sembler totalement désintéressée de ce que vous faites ou me dîtes alors que ce n'est pas vrai: c'est juste que je tente d'emmagasiner les sons, ce que je vois et ce que je ressens avant ce que vous me dîtes ou faites! Combien de fois me suis-je tapé la tête au mur pour avoir oublié des choses aussi importantes que l'âge de mes parents, votre job d'été dernier, le nom de mes profs (ceux du collège et du lycée...impossible de m'en souvenir! Déjà!) ou même mon emploi du temps, même en un an...

Aussi je vous ferais l'affront de vous redemander votre prénom quinze mille fois avant de le retenir réellement alors que je pourrais vous décrire parfaitement le dernier gribouillis que vous aurez fait sur le coin de votre page de cours! Je pourrais vous donner les noms de mes dessinateurs préférés en leur associant un style de dessin mais jamais réciter votre cursus scolaire que vous m'avez pourtant déjà répété trois fois dans le mois! Je pourrais vous raconter mes pires jours de peine mais ne pas être capable de vous ressasser un jour heureux du passé avec telle ou telle personne. De même je pourrais vous dire que j'ai croisé tel arbre dans telle rue mais ne jamais vous le retrouver...

Là on en arrive au sens de l'orientation qui me fait défaut à cause de ces soucis de mémoire: en effet, je regarde les maisons, les passants, les arbres..., je retiens le son de la fontaine, des voitures et des terrasses, mais jamais je ne retiendrais concrètement la rue puisque je me suis fixée sur ce qu'il y a dans la rue et non ma position par rapport à la ville! Ma boussole interne? Complètement déréglée! Je suis paumée même dans une maison...C'est assez phénoménal et souvent très lourd pour moi!

Est-ce que je manque d'entrainement cérébral? Est-ce que je ne suis pas assez concentrée? Non, je pense sincèrement que c'est une fainéantise et une économie de mémoire qui me fait retenir uniquement ce dont j'ai envie et besoin au fond de moi: ce qui me donne l'alerte, ce qui me ravie les yeux, ce qui m'a marquée et me met en garde sur l'avenir. Je ne m'embrouille pas avec des éléments "inutiles" dans l'absolu et ce qui n'a pas directement de lien avec moi-même passe très vite à la trappe puisqu'il est moins facile de retenir ce qui ne nous concerne pas, c'est une évidence. Mais tout cela est inconscient au départ! Si je l'écris aujourd'hui c'est parce que je l'étudie sur moi-même tellement j'en ai marre de devoir redemander quinze fois aux gens des informations que j'ai égarées! De même le manque de sens de l'orientation devient parfois très gênant et me fait perdre un temps fou! Cependant j'ai beau m'exercer et me forcer, rien y fait! Je ne retiens décidément pas grand chose...

Speed_Painting___Fish_by_Blinck.jpg

Donc voilà, tout ça pour vous dire que j'ai une véritable mémoire de poisson rouge! Je vous demande de ne pas trop m'en vouloir, je tente de faire des efforts mais c'est une chose difficile à gérer, vous le savez! ;)